Breaking News

Lahochi Reiki : Quels sont les différences et les points qui les lient ?

Lahochi Reiki, l’expression peut sembler évoquer une même chose, mais en réalité chacun des deux sont appelés à des pratiques convergentes. Cependant, pour plusieurs le Lahochi et le Reiki sont des pratiques communes. Nous allons vous éclairer une fois de bon dans cet article.

Latochi et Reiki : des méthodes totalement différentes

Les deux pratiques ont des protocoles différents. Le Reiki a dans sa méthodologie près de 21 positions des mains. Le Latochi, quant à lui, a 10 au total. Par conséquent, le Lahochi est bien plus simple à apprendre et à pratiquer. Ensuite, au cours d’une séance de Lahochi, il n’y a pas de symbole à reproduire. Aussi, aucun symbole n’est à recevoir au moment de l’initiation. De plus, pour devenir un pratiquant et un enseignant du Lahochi il faut passer par une formation qui ne comprend qu’un seul niveau. C'est une autre histoire avec le Reiki qui nécessite au moins une formation de 3 pour juste devenir enseignant. Si vous êtes intéressé, cliquez pour en savoir plus.

Quels sont les éléments qui les lient ?

Le premier point de convergence du Lahochi et du Reiki est que leur pratique s’effectue par l’apposition de mains. Il faut exécuter des techniques au moyen des mains sur le patient. Les deux ont pour but commun de transmettre la même énergie pour faire du bien. Ensuite, la personne qui applique le soin est utilisée comme le véhicule d’énergie. Cette énergie est totalement différente du tien. Il s’agit d’une énergie universelle qui est canalisée par le pratiquant pour être transmise. Enfin, il peut arriver qu’au bout d’une séance de Lahochi ou de Reiki, le patient puisse subir une crise de guérison qui se traduit par des pleurs, des douleurs, des maux de tête ou de ventre.